Du 10 au 20 septembre 2020
Départ le dimanche 13 septembre 2020
Village public quai Vendeuvre


Brève du matin - 20 mai 2019

Une Transmanche au coude à coude

Saint Marcouf, qui devait redistribuer les cartes d’entrée au gré de l’inspiration mais aussi de la réussite des uns et des autres, n’en fut pas.

Après avoir mené de la tête aux pieds le parcours « spectacle », Eärendil a profité de sa bonne entrée en matière pour faire office de locomotive de la flotte jusqu’au sud de Saint-Marcouf. Mais cette Normandy Channel Race, fidèle à sa réputation, a dès le premier passage à niveau, chamboulé l’ordre établi. C’est effectivement les équipages positionnés un peu plus au nord, à l’instar d’Edenred, qui ont eu le loisir d’enrouler en premier la marque de parcours positionnée à l’ouest de l’île Saint Marcouf et de prendre les commandes pour attaquer la remontée vers l’Île de Wight.

Mais la fête fut de courte durée pour Emmanuel Le Roch et Laurent Bezely. C’était effectivement sans compter sur la puissance, aidée par un bon positionnement à l’ouest, de Beijaflore. Le Class40, marqué du numéro 154, qui a montré tout son potentiel en remportant la récente Route du Rhum, a récidivé en passant de la 9ème place à 23h à la 1ère à 00h30. Un nouveau statut de leader que William Mathelin-Moreaux et Amaury François ne lâcheront plus tout au long de la Transmanche négociée dans des petits airs au près.

À l’approche de la pointe Saint Catherine au sud de l’île de Wight, la flotte toujours compacte, devra composer jusqu’à la mi-journée avec un courant contraire et un vent faiblissant. Les navigateurs vont devoir prendre leur mal en patience et user de leur meilleur sens marin pour trouver où se positionner sur le plan d’eau et notamment aller chercher les faibles profondeurs proches de la côte afin de subir au minimum la loi du Solent…