Du 24 mai au 3 juin 2018
Départ le dimanche 27 mai 2018
Village public quai Vendeuvre


Dimanche 21 mai 2017

 

Clap de fin

 

Le rideau est tombé aujourd’hui sur la 8ème édition de la Normandy Channel Race, avec la traditionnelle remise des prix. « PS2 », l’étonnant duo Britannico - Espagnol Phil Sharp - Pablo Santurde a incontestablement marqué les esprits en signant une victoire pleine de maîtrise. Phil Sharp, deuxième l’an passé, touche son Graal et confirme un statut d’excellence de plus en plus reconnu. Quant à Pablo Santurde, il devient le premier double vainqueur consécutif de la grande classique normande, après son succès de 2016 à bord de Talès II. A noter aussi que leur plan Manuard Imerys signe lui aussi un deuxième succès, après l’avoir emporté en 2014 sous la casaque de GDF-Suez avec Sébastien Rogues aux commandes.  Les deux derniers équipages en course, les Finlandais de Fuji Ari Kansakoski et Mikko Maki, et le duo Franco-Américain Stéphane Bry-Simon Day sur Team SPM en ont terminé cette nuit, et ont pu rejoindre les 17 autres duos pour une grande célébration pleine de convivialité.

On retiendra nombre de belles images de cette édition une nouvelle fois rapide (4 jours, 11 heures, 15 mn), engagée comme jamais, et qui sacre de bien beaux champions. « PS2 » (Phil Sharp - Pablo Santurde) s’impose en effet devant une flotte compacte de marins d’exception, au premier rang desquels l’ancien vainqueur Nicolas Troussel, associé à Jean Galfione (Serenis Consulting), et la génération montante de la classe, Maxime Sorel et Antoine Carpentier (V and B). On se souviendra aussi sans le moindre chauvinisme de la belle armada des Normands, constamment aux avant-postes et dont l’émulation régionaliste a rajouté du piment de l’épreuve. Brieuc Maisonneuve et Eric Varin placent, pour une poignée de secondes, leur Evernex-Delicecook devant Campagne de France, au duo Halvard Mabire - Miranda Merron, eux même sous la menace permanente de deux autres voiliers aux Léopards, celui de Claire Pruvot (Calvados), très à l’aise pour ses débuts en Class40, inspirée il est vrai par le talentueux Louis Duc et le Sensation Class40 de Marc Lepesqueux et Jean Charles Monnet.

24 Class40 était dimanche dernier au départ dans l’embouchure de l’orne. 10 nationalités étaient représentées, et trois femmes étaient au départ. 5 concurrents ont, pour raisons diverses, dû abandonner en cours de route.